Un singe sur l’épaule

« To have a monkey on one’s back » (littéralement, « avoir un singe sur le dos ») ou « on one’s shoulder » (« sur l’épaule ») est une expression anglo-saxonne renvoyant à une addiction. Par exemple, elle est souvent employée pour désigner l’alcoolisme. La première fois que j’ai rencontré cette expression, c’était dans un roman de Stephen King, Les Trois Cartes, dans lequel un des personnages est héroïnomane. Si mes souvenirs sont bons, le personnage compare même le singe de l’expression avec le singe symbolique qui apparaît dans telle carte du tarot de Marseille (mais laquelle? Je n’arrive pas à retrouver la lame qui correspondrait, et je n’ai pas le roman sous la main). Bref.
Récemment j’ai réalisé les illustrations du prochain numéro du magazine Canal Psy (magazine de l’Institut de Psychologie de l’Université Lyon II). Le thème du numéro était « Addictions et Toxicomanie », et lorsque j’ai travaillé sur l’illustration de couverture, c’est cette association d’idée, cette expression du singe, qui m’est d’emblée venue à l’esprit.
Je reparlerai de ce magazine dans un prochain billet, mais dans un premier temps, voici donc l’image de couverture, non maquettée :

Addictions - Canal Psy 87 (couverture)
Addictions – Canal Psy 87 (couverture)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *